B comme Balance

régime 2

la meilleure utilisation…

n.f. (du latin bis, deux fois et lanx, plateau)
1. Instrument de torture sourde, originellement à destination des femmes mais dont l’usage a malheureusement tendance à se propager à la gente masculine.
La balance a sournoisement remplacé son cousin le corset, plus franc du collier, vous faisant croire, mesdames, que vous étiez enfin libres de vos formes et de votre corps, que vous pourriez y monter quand bon vous semble, librement, juste pour voir, ce qui tourne régulièrement à l’obsession doublée d’auto-flagellation histoire de se faire deux fois plus mal.
La liberté sera en fait retrouvée lorsque vous la jetterez par la fenêtre, la vendrez lors de la prochaine brocante de quartier, la pilerez à coup de masse (c’est bien la moindre des choses pour une balance que de mourir à coups de masse), l’offrirez à votre ex-belle-mère pour son anniversaire ou Noël au choix, la donnerez en guise de règlement de ses honoraires au gentil monsieur ou la gentille dame qui vous a sadiquement conseillé de « surveiller votre poids ».
Alors, comme le disait Olympe de Gouges en son temps : « Femme, réveille-toi ! »*

2. Arg. Cafteuse !

 

* « Femme, réveille-toi ! Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne », 1791, de Olympe de Gouges, femme qui en avait dans la culotte.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s